Plusieurs étapes sont à respecter pour la mise en place d’une fosse septique. Il y a entre autres l’étude préalable au dimensionnement, le creusage, le coffrage, l’aération, et la disposition de la pompe de levage. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est la technique de dimensionnement.

Quand il s’agit d’évaluer la dimension idéale d’une fosse septique, c’est le nombre des utilisateurs qu’il faut prendre en compte. Cela n’exclut tout de même pas le fait que d’autres critères soient pris en considération. Une évaluation des mesures en fonction de la surface d’habitation, par exemple, est un élément crucial qui permet d’assurer la validité continue des  grandeurs adoptées même si le titre de propriété est changé.

Quels sont les volumes de référence lors du choix de la fosse septique ?

Quand la taille de la fosse est déterminée par la surface totale de l’habitation, la norme exige un dispositif de 3 m3 pour une maison avec 3 chambres. Ainsi de suite, le volume de la fosse va accroître de 1 m3 quand le nombre des pièces de la maison augmente. Pour une résidence de 4 chambres donc, il faut une fosse de 4 m3.

Si vous pensez mettre en place une fosse septique simple, il faut compter 0,5 m3 pour chaque pièce de la maison. Pour une habitation de 3 chambres par exemple, la fosse doit avoir un volume de 1,5 m3.

Quelles sont les limites quant à ce système de dimensionnement ?

Si la fosse toutes eaux est dimensionnée en fonction du nombre prévu des occupants de la maison, l’évaluation peut être faussée en cas de plusieurs naissances. Le même souci peut également se présenter si la résidence est cédée à une famille beaucoup plus nombreuse.

Pour ce qui est de l’évaluation des dimensions de la fosse par rapport à la surface totale de la maison, celle-ci peut être trompeuse, car la taille d’un bâtiment et le nombre des pièces s’y trouvant ne définissent pas obligatoirement le nombre de personnes à utiliser la fosse.

Pourquoi faut-il adopter un système de dimensionnement correct ?

Dans le cadre de l’assainissement, les installations doivent toujours se faire suivant les normes imposées. Un système de dimensionnement adapté permet en effet un fonctionnement optimisé de la fosse et de l’ensemble du dispositif. Comme les eaux usées doivent y rester un certain temps pour un prétraitement, il est donc indispensable que le volume de la fosse toutes eaux ne soit pas au-deçà de 3 m3. Si la fosse n’est pas dimensionnée comme il se doit, les critères nécessaires à un bon traitement ne seront pas remplis, ce qui peut causer de nombreux désagréments quant à l’usage du dispositif.

À noter :

La hauteur du dispositif doit permettre la conservation d’au moins 1 mètre d’eau à l’intérieur de la fosse.

Dans des cas particuliers, comment évaluer les dimensions de la fosse ?

Pour des cas exceptionnels, il est possible de baser les calculs des dimensions de la fosse par rapport à la capacité d’accueil maximale de la maison. Cette estimation sera ensuite diminuée, dépendamment du taux d’occupation escompté. D’une manière générale, 5 personnes adultes sont l’équivalent de 1 pièce principale. Ce système d’évaluation s’applique surtout dans les ateliers et les bureaux, là où les employés ne sont pas sensés rester 24 h sur 24.

Ce système s’applique aussi dans les établissements hôteliers et les gîtes quand il n’est pas possible de déterminer à l’avance le nombre de personnes allant occuper l’immeuble. Dans des termes plus précis, quand une maison est équipée de plusieurs chambres, mais que les occupants ne sont pas permanents, mais occasionnels, on prévoit généralement un volume de 3 m3 pour 4 à 5 personnes.

  1. B. Une fosse de 3 m3 a une contenance de 3 000 litres.

Qu’en est-il de la législation afférente au dimensionnement de la fosse septique ?

Les prescriptions de la loi du Grenelle 2, relatives aux assainissements non collectifs (ANC) inférieurs ou égaux à 20 équivalents habitants sont précisées dans l’arrêté du 7 mars 2012 (visible dans le Journal officiel n° 0098 du 25 avril 2012). Selon cette loi, « Le dimensionnement de l’installation exprimé en nombre d’équivalents habitants est égal au nombre de pièces principales au sens de l’article R. 111-1-1 du Code de la construction et de l’habitation, à l’exception des cas suivants, pour lesquels une étude particulière doit être réalisée pour justifier les bases de dimensionnement :

Remarque :

On entend par « pièces principales » les chambres à coucher et la salle de séjour.

À quel moment faut-il faire appel à un professionnel ?

Toutes les étapes relatives à la mise en place d’une fosse septique nécessitent l’intervention d’un spécialiste. Depuis l’étude du projet jusqu’à la réalisation effective des travaux, il est toujours de rigueur de faire intervenir une personne chevronnée pour que chaque opération soit effectuée suivant les normes.

Quel type de technicien peut se charger du dimensionnement de la fosse ?

Quand il est question d’évaluer les dimensions de la fosse septique, il est recommandé de faire appel à un spécialiste en construction ou un professionnel agréé en assainissement. Ce dernier exerce au sein d’un bureau d’étude, tout comme il peut intervenir à titre indépendant. Vous pouvez donc le contacter directement dès lors que le projet de mise en place de la fosse est à concrétiser

Comment trouver un professionnel fiable pour évaluer les dimensions de la fosse septique ?

Vous avez raison d’avoir des doutes par rapport à la compétence de certains intervenants. C’est justement pour répondre à des besoins comme le vôtre que nous sommes là. Faites-le-nous savoir dès que vous avez l’intention de chercher un spécialiste de la fosse septique. Nous vous mettrons en contact direct avec les plus expérimentés de votre localité le plus rapidement possible.