Lors de la construction d’un immeuble, un traitement doit être effectué quand la présence d’eau au niveau des fondations est justifiée. Une intervention rapide est également impérative lorsque la maison en question est érigée sur une couche faiblement perméable, ou que les constructeurs remarquent l’existence d’une couche d’argile, peu en importe la quantité.

Par quel moyen peut-on procéder au traitement ?

Quand on est présence d’un sol perméable, il est essentiel que les eaux qui s’infiltrent en surface soient captées. Le but de cette récupération est en effet de les éloigner le plus possible de la construction en cours. Les techniciens conçoivent alors un réseau d’assainissement où les drains ont toute leur importance.

La mise en place de ce dispositif de drainage est effectuée pour deux raisons :

Note : le dispositif est installé sous forme de tranchée drainante. Celle-ci se doit d’être fortement perméable.

Quels sont les éléments constitutifs d’un système de drainage ?

Le dispositif de drainage mis en place par les spécialistes de la construction et de l’assainissement est constitué de trois éléments essentiels qui sont les suivants :

La canalisation drainante (généralement en PVC) :

Il s’agit ici d’un tuyau que l’on place au pied du mur. Cet élément sert de récepteur pour les eaux de ruissellement afin de rediriger ces dernières vers un exutoire.

La tranchée drainante :

Grâce à sa composition, cette partie de l’installation permet le captage rapide des eaux (de pluie ou de ruissellement) pour les mener vers le drain d’évacuation.

L’exutoire :

C’est via ce regard que les eaux sont déversées dans le réseau public ou déversées vers le milieu naturel, selon le type d’installation.

Comment choisir le tuyau de drainage le plus adapté ?

Tout d’abord, il faut savoir que le tuyau de drainage peut être en béton ou en terre cuite. Quand il est en PVC, il est nécessaire qu’il soit rigide et non pas souple. Il doit également comporter des perforations ou des petites fentes sur le dessus.

Remarque :

La section du tuyau doit être de forme circulaire. À défaut de cette dernière, il est préférable de faire usage de drains routiers qui sont surtout prisés pour leur fond plat.

Quelle que soit la matière avec laquelle le tuyau de drainage est fait, il faut que ce dernier soit suffisamment dur et ferme. En effet, il doit être assez résistant afin de bien supporter les éléments utilisés dans le cadre de la réalisation de la tranchée drainante. Dans le cas contraire, le tuyau risque de s’écraser ou de se percer sous la charge des matériaux.

À retenir : Le drain doit avoir au moins un niveau de résistance à l’écrasement de CR4.

Pour ce qui est du diamètre idéal, il faut l’évaluer en fonction de la quantité d’eau à évacuer. Si un drain à 80 mm de diamètre peut suffire dans la majorité des cas, il en faut un d’au moins 10 cm de diamètre quand il est question de drainage périphérique d’un immeuble.

L’installation du dispositif, comment cela se passe ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire au moment de l’installation :

Il n’est pas recommandé d’utiliser des drains dont le diamètre ne correspond pas à la quantité d’eau évacuée. Trop petits, ces tuyaux risquent de se fissurer, voire exploser, au moment de l’évacuation des eaux. Trop grands, ils peuvent ralentir la vitesse du flux.

La mise en œuvre de drains agricoles est également interdite en périphérie des maisons en construction. Comme ce type de drain est doublement perforé (sur sa partie inférieure et sa partie supérieure), il risque de rejeter les eaux collectées dans le sol sous-jacent. Évidemment, si un tel cas se présente, des conséquences catastrophiques pourraient être remarquées, car au lieu d’éloigner les eaux de la construction, on favorise leur stagnation au  niveau des fondations.

Faire appel à un professionnel, est-ce vraiment utile ?

Il faut savoir que la mise en place d’un système de drainage n’est pas une opération simple. À la moindre erreur, et ce, à n’importe quel niveau, c’est la vie des futurs occupants de la maison en construction qui est tout de suite mise en danger. La réalisation d’une telle intervention ne peut donc pas être confiée à un amateur. Il faut vraiment qu’un connaisseur en la matière intervienne.

 Quel type de professionnel faudra-t-il contacter ?

Pour mettre en place un dispositif de drainage, il faut le savoir-faire d’un spécialiste en assainissement et en construction. Il n’y a que ce dernier qui puisse déterminer la taille des éléments à installer, l’envergure de l’ensemble du système, et la matière idéale du tuyau pour avoir une installation résistante et durable. Des techniciens en bâtiment peuvent également s’en charger selon le cas.

Où trouver le bon technicien ?

Si vous avez du mal à trouver le spécialiste qu’il vous faut, vous pouvez vous tourner vers nos agents pour vous aider. Nous exerçons en effet avec des professionnels chevronnés qui se spécialisent aussi bien dans le domaine de l’assainissement que dans le bâtiment. Vous mettre en contact avec un bon technicien, c’est notre raison d’exister.