Drainage Fosse Septique

Tout ce qu’il faut savoir sur le drainage d’une fosse septique

Quand un réseau d’assainissement collectif est inaccessible, les constructions sont permises par l’assainissement non collectif dans les zones peu urbanisées. Les pouvoirs publics, dans ce cas, prennent l’assainissement collectif pour un dispositif d’épuration à part entière. Évidemment, les filières afférentes à l’assainissement non collectif sont régies par des règles préalablement imposées.

Quel est le principe des filières d’assainissement non collectif ?

Les filières d’assainissement non collectif, que l’on appelle « filières traditionnelles » ont pour principe la mise en œuvre d’un dispositif de collecte des matières et des eaux usées, un système suivant lequel l’épuration fait usage d’un sol reconstitué ou du sol naturel à la suite du traitement.

Trois éléments sont concernés par ce procédé :

  • Le dispositif de collecte des eaux usées (que l’on appelle communément « regard »)
  • Le dispositif de pré-traitement (plus connu sou le terme « fosse toutes eaux » ou « fosse septique »)
  • Le dispositif de traitement

Ce qui nous intéresse ici, c’est le drainage de la fosse septique.

 

Le drainage d’une fosse septique : une opération à multiples alternatives

Ce que les systèmes de traitement des eaux usées ont en commun, c’est le principe de la mise en place d’un réseau de boites de répartition et de tuyaux non perforés. Ces derniers sont en effet installés au fond d’une fouille ou d’un trou où ils sont placés e manière homogène et régulière sur une couche de graviers.

Il est à noter que les eaux pré-traitées arrivent en empruntant le réseau des boites de répartition et des tuyaux. Ces mêmes eaux passeront ensuite par le processus d’épuration et d’infiltration avant d’être déversées dans le milieu naturel.

Il existe une multitude de techniques de drainage reconnue par les règles de l’art et la règlementation en vigueur en France. Voici donc le détail de ces différents systèmes de drainage de fosse septique précédemment introduits :

Le traitement par tranchées d’infiltration, une méthode simple et rapide

Rien ne vaut la simplicité dans l’univers de l’assainissement non collectif. Parmi les différents dispositifs de drainage de fosse septique utilisés à ce jour, le système de traitement par tranchées d’infiltration demeure le plus pratique, aussi bien pour le propriétaire de l’immeuble que pour l’intervenant.

  • En quoi cette technique de drainage consiste-t-elle ?

Il s’agit d’une opération visant à mettre en place un réseau de tuyaux enrobés de gravillons dans des tranchées. Pour être efficaces, ces dernières doivent avoir au moins une largeur de 50 centimètres.

  • Quel est le rôle de l’épurateur dans cet ensemble de système complexe ?

L’épurateur occupe une place importante dans le dispositif de drainage d’une fosse septique. Mais pour la technique par tranchées d’infiltration, c’est le sol qui joue le rôle d’épurateur naturel. À cet effet, quelques conditions doivent être remplies par le sol en question pour assurer correctement sa fonction et permettre une parfaite infiltration des eaux usées.

  • Quelles sont les conditions à remplir pour que le sol puisse servir d’épurateur ?

Pour garantir une épuration convenable, le sol doit être :

  • Sain et résistant
  • Plat (ou légèrement en pente, c’est-à-dire de 10 cm par mètre au maximum)
  • Net et homogène
  • Perméable (entre 15 et 500 millimètres par heure)

La technique du filtre à sable vertical non drainé

Quand on est en présence d’un sol très perméable, le moyen le plus efficace pour drainer une fosse septique est l’usage du filtre à sable vertical non drainé.

Quel est le mode de fonctionnement de ce dispositif ?

Comme son nom l’indique, on se sert ici d’un lit de sable lavé en guise de dispositif épurateur. C’est à travers ce dernier que les eaux traitées peuvent pénétrer au cœur du sol en place. Mais avant cela, les eaux pré-traitées passent d’abord par un réseau complexe de tuyaux perforés.

Ce qui fait la particularité de cette technique, c’est que l’ensemble du dispositif ne peut pas fonctionner sans la présence d’un trou que l’on appelle habituellement « fouille » dans le domaine de l’assainissement.

Quelles sont les dimensions de la fouille en question ?

Pour bien contribuer à l’opération de drainage de la fosse septique, la fouille doit impérativement avoir les dimensions suivantes :

  • Longueur : minimale 4 mètres – maximale 30 mètres
  • Profondeur : minimale 1,10 mètre – maximale 1,60 mètre
  • Largeur : 5 mètres (fixe)

 

L’usage d’un filtre à sable vertical drainé

Le mode de fonctionnement du dispositif ressemble à celui expliqué précédemment. La seule différence réside dans le système de rejet des eaux usées. Si pour les deux premières techniques, ces dernières sont déversées dans le sol ou le sous-sol, pour celle-ci, les eaux usées peuvent être rejetées dans le sol superficiel.

Comment fonctionne le filtre à sable vertical drainé ?

Ce dispositif consiste en la création d’une sortie allant vers le milieu superficiel en fin de traitement. Un regard de collecte est ainsi mis en place pour permettre une épuration qui se déroule entièrement dans un sol reconstitué.

Pour ce qui est de l’utilisation d’un filtre à sable horizontal drainé :

La technique du  filtre à sable horizontal drainé consiste à réaliser une fouille où sera disposée une couche de sable de granulométrie variable. La longueur de la fouille ne doit être ni inférieure ni supérieure à 5,5 mètres. Quant à la granulométrie du sable (ou des matériaux filtrants, selon le choix), celle-ci doit être décroissante de l’entrée à la sortie vers le milieu hydraulique superficiel.

Il n’est pas nécessaire de mettre un tuyau d’épandage. À la place, il faut un tuyau de collecte perforé vers le bas, ainsi qu’un regard et un tuyau perforé avec collecte à la sortie.

À noter : pour une réalisation correcte de ce système de drainage, il faut absolument un sol d’une pente de circulation de 1 %, et ce, avec un bon niveau de perméabilité. En cas de non-respect de cette norme, les eaux ne passeront pas.

Voici un exemple de matériaux filtrants pouvant être utilisé, avec les dimensions correspondantes :

  • Des gravillons roulés sur 80 cm
  • Des gravillons lavés sur 120 cm
  • Du sable siliceux lavé sur la longueur restante

Remarque :

  1. Les gravillons roulés peuvent être remplacés par du gravier concassé (à condition de bien respecter la granulométrie imposée).
  2. La granulométrie doit être, au moins, de 10 mm et, au plus, de 40 mm pour la première vague de graviers.
  3. Pour les gravillons lavés par contre, il faut une granulométrie entre 6 et 10 mm.
  4. La longueur restante correspondante à la quantité de sable siliceux lavé est généralement de 3 mètres.

Le drainage d’une fosse septique ne relève pas des compétences des particuliers. Il est toujours plus sensé de faire appel aux compétences d’un professionnel en la matière pour le bon déroulement de l’installation et de toutes les tâches qui vont y être effectuées.

 

Où trouver un professionnel fiable et compétent pour prendre en charge le drainage d’une fosse septique ?

Nous travaillons en collaboration avec de nombreux professionnels agréés. Que ce soit dans le domaine de l’assainissement collectif ou de l’assainissement non collectif, nous disposons des meilleures adresses pour vous aider à trouver la personne qu’il vous faut.

N’hésitez donc pas à faire appel à nos services pour vous mettre en contact direct avec le spécialiste de l’assainissement qui correspond le mieux à vos critères.

Nous restons à votre entière disposition pour tout besoin en informations supplémentaires sur tout type de prestation entrant dans le cadre de l’assainissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *